Examen code de la route 2016 L'examen du code de la route change en 2016 !

L'année 2016 sera une année riche en réforme au niveau du code de la route. Examen du code remanié avec 1000 nouvelles questions, ouverture des centres d'examen libre, quels sont les changements qui vous attendent ? Quand vont-ils être mis en place ? Nous allons tout vous dire dans cet article !

Les nouvelles questions de code de la route 2016

La base officielle des questions de l'examen du code de la route à une nouvelle fois été remaniée avec l'ajout de 1000 nouvelles questions dont 100 questions vidéos, en remplacement des 638 questions précédentes. Les questions écrites qui ont été ajoutées, mêmes si elles sont présentées en tant que « nouveautés », vont pour les majeure partie dans le sens de la réforme précédente de 2012 où l'accent avait été mis sur l'attention portée aux usagers vulnérables, la prise de conscience des risques et bien sûr l'éco-conduite, ici nous voyons apparaître des questions sur les véhicules avec boite automatique, les nouveaux dispositifs de sécurité. Certaines questions adopteront un point de vue différent (vue aérienne) d'autres seront sous forme de vidéo (4 questions par série). Les nouveaux tests de code de la route seront donc composés de 36 questions photo et 4 questions en vidéo.

Les questions vidéos ne doivent pas vous faire peur car ce ne sont ni plus ni moins que des questions écrites animées. Elles sont composées d'un court clip des quelques secondes qui se termine sur l'image figée de la question de code de la route. Elles ont pour but de mieux aider le candidat à comprendre la situation. Rassurez-vous si vous savez déjà répondre aux questions écrites, les questions vidéos ne devraient pas vous poser de problème.

Date de mise en place : 2 mai 2016. Initialement prévue au 18 avril, le basculement sur la nouvelle base de question est actuellement programmé pour le 2 mai, suite à la manifestation de nombreuses auto-écoles pour le report de la mise en place de cette réforme (les auto-écoles ne disposaient que d'un délai de 2 mois entre la présentation et la mise en place de la réforme, alors qu'elles doivent se fournir en nouveau contenu auprès de leur éditeur, former leur personnel, et enfin former leur élèves : vous).

Autrement dit si vous passez l'examen AVANT cette date, vous n'êtes pas concerné par cette réforme, vous serez interrogé sur la base de question actuelle (638 questions écrites de code de la route).

Si vous passez votre examen APRES cette date, alors vous êtes concerné par cette réforme et vous serez interrogé sur la nouvelle base d'examen (1000 questions de code de la route dont 100 en vidéo). Vous allez devoir vous former à ces nouvelles questions, ne paniquez pas, nous vous expliquerons où et comment en fin d'article.

Les nouveaux centre d'examen du code de la route :

C'est enfin une réforme utile, attendue depuis des années voir plus, qui va désengorger les centres d'examens actuels et qui va vous permettre de passer votre code de la route beaucoup plus rapidement.

Le passage de l'examen du code de la route se fera désormais dans des centres tenus par des opérateurs privés, agréés par le ministère de l'intérieur. Ainsi le groupe La poste et d'autres opérateurs privés se chargeront de vous faire passer l'examen du code de la route. Autrement dit vous pourrez vous inscrire directement (moyennant finance) auprès de ces opérateurs pour passer le code de la route. Par la même occasion, exit les quotas de place en préfecture pour les auto-écoles ce qui leur permettra sûrement de vous faire passer plus rapidement surtout en cas d’échec.

Les grands perdants risque d'être ceux qui souhaitaient passer leur code de la route en candidat libre puisqu'ils pouvaient jusqu'ici s’inscrire gratuitement en préfecture pour recevoir une convocation à l'examen du code de la route. A l'heure actuelle nous ne savons pas si ce système sera maintenu où non.

Les grands gagnants sont tous ceux qui doivent passer le code d'une manière générale, qui vont voir le délai de passage raccourci, avec un bénéfice supplémentaire pour ceux qui échouent à l'examen et ceux qui n'ont que le code à passer : toutes les personnes titulaires d'un permis de plus de 3 ans qui ont eu une invalidation de permis n'ont que le code à passer pour obtenir un nouveau permis. Ceux-ci risquent, si le prix des centres d'examens se maintient au seuil annoncé, de voir leur facture divisée par 8 ou 9. En effet, il leur en coûtera 30 euros pour l’inscription à l'examen (pensez à réviser avant de venir) contre actuellement 250/300 euros avec une auto-école.

Notre avis sur la réforme du code de la route 2016

Peu importe notre avis ou le vôtre, si vous passez l'examen après le 2 mai 2016 vous devrez être formé à ces nouveaux contenu. Commencez à réviser dès maintenant qu'importe si vous trouvez le contenu pertinent ou non, vous serez obligé de répondre correctement à ces nouvelles questions pour obtenir votre code de la route et passer à l'épreuve de conduite !

Concernant les nouveaux centre d'examen

A part le fait de transformer quelque chose de gratuit, en quelque chose de payant (vous pouviez passer le code de la route gratuitement simplement en vous inscrivant en préfecture. Si vous ne le saviez pas rassurez vous êtes nombreux), c'est plutôt un bon point qui va fluidifier l'accès à l'examen. C'était un élément attendu depuis longtemps aussi bien par la profession que par les candidats.

Concernant les nouvelles questions du code de la route

D'un point de vue strictement pédagogique, malgré l'ajout de quelques questions utiles pour l'apprentissage et la compréhension de la conduite mais malheureusement trop peu nombreuses, la majeure partie des nouvelles questions qui ont été ajoutées relèvent plus de la blague de mauvais goût que du progrès pédagogique, un examen bâclé, assez raccord avec la présentation et la mise en place de cette réforme, des nouvelles questions qui sont le plus souvent inutiles voir contre-productives.

Là où la réforme précédente avait pour objectif de clarifier l'examen en retirant les questions ambiguës (notamment au niveau des prises de vue) et/ou inutiles à l’apprentissage et la pratique de la conduite, d'homogénéiser les questions pour mettre les candidat dans les meilleures conditions et ainsi évaluer réellement ses connaissances, cette nouvelle base introduit des questions inutiles à l'apprentissage et la pratique de la conduite, dont une bonne partie ambiguë comme l'ont fait remarquer de nombreux professionnels du secteur lors de la conférence de presse de présentation où des questions étaient présentées.

Avec 2 mois pour se mettre en place et l'arrivée des centres d'examen libre début mai qui aura un impact sur leur chiffre d'affaire, les auto-écoles n'ont même pas le temps de s'occuper de la crédibilité ou non du contenu, d'ailleurs elles n'ont même pas été concertées. Cela vous choque ? Nous aussi.

Vraiment, aussi bien sûr l'introduction des nouveaux supports que sur la réalisation des nouvelles questions (toutes réalisées par un seul éditeur contre 5 auparavant !) les penseurs de cette réforme sont vraiment loin de la réalité d'ailleurs, sont-ils capable de répondre aux questions qu'ils vous posent ?

Nouveaux supports 10 % de questions vidéos. C'est indéniable, ces questions vidéos apportent un réel plus au niveau de la perception de l'environnement cependant, elles sont introduites sans recul ni homogénéité (prises de vue improbable, changeante d'une question à l'autre). L'autre problème est qu'elles sont trop réalistes pour un examen théorique et cohabitent mal avec le reste du contenu (ex dans les questions vidéos comme dans la réalité les distances de sécurité enseignées ne sont quasiment jamais respectées contrairement à ce qu'on apprend aux élèves avec les questions traditionnelles) avec les nouvelles prises de vue aériennes ce sont donc 3 supports différents par séries qui devront cohabiter de quoi embrouiller un peu plus les élèves en difficulté.

Pourquoi ne pas mettre que des questions vidéo ? C'est la question que nous nous sommes posée. En réalité la vidéo n'est pertinente que sur un pourcentage très réduit de questions. Ces questions se rapprochant davantage de la réalité elles demandent davantage de concentration (vous devez analyser beaucoup plus d'informations que sur une simple photo). Si vous deviez répondre à 40 questions vidéos, cela rendrait l'examen beaucoup plus difficile.

Au final en ne tranchant pas sur ce que l’on a voulu enseigner aux élèves entre un examen qui apprend les règles dans un monde idéalisé ou un examen qui se rapproche au plus près de la réalité nous obtenons un examen brouillon et schizophrène.

Les 9 Nouveaux thèmes de code de la route

  • dispositions légales en matière de circulation routière
  • le conducteur
  • la route
  • les autres usagers de la route
  • réglementation générale et divers
  • précautions nécessaires à prendre en quittant le véhicule
  • éléments mécaniques liés à la sécurité de la conduite
  • équipements de sécurité des véhicules
  • règles d’utilisation du véhicule en relation avec le respect de l’environnement

Nouvel examen, nouveaux thèmes. Vous trouvez ces noms bizarres et peu adaptés ? C'est normal parce que ce sont désormais les mêmes thèmes pour tous les pays européens.

1000 Nouvelles questions de code de la route

Rassurez-vous, vous devez toujours vous arrêtez au feu rouge et il est toujours interdit de dépasser par la droite. Vous l'aurez compris lorsqu'on vous dit 1000 nouvelles questions, une bonne partie sont en fait d'anciennes questions relookées pour l'occasion.

Exemple de vraie nouvelle question :

Sur un véhicule à boite automatique, j'appuie sur le frein pour retirer la position P (Park)

  • Réponse A : Oui
  • Réponse B : Non

Pour être en conformité avec la réglementation, ma voiture ne doit pas émettre un bruit supérieur à :

  • Réponse A : 60 décibels
  • Réponse B : 74 décibels
  • Réponse C : 82 décibels
  • Réponse D : 90 décibels

Est-ce que ce genre de questions peut faire rater l'examen à un élève qui a parfaitement compris les règles du code de la route ? Oui. Ce genre de questions est-il pertinent pour l'apprentissage et la pratique de la conduite en toute sécurité ? Non.

Entre les nouvelles questions aux réponses évidentes du type « avant de partir j’enlève le frein à main ? » ou « je tourne à droite, j’écrase le cycliste ou je le laisse passer », les questions inutiles mais qui peuvent quand même vous faire rater l'examen, les questions ambiguës qui se réinvitent à la fête, 3 supports différents par série histoire de bien emballer le tout, il sera vraiment difficile de savoir parmi ceux qui ont le code de la route qui maîtrise vraiment les règles qui feront d'eux des conducteurs responsables. Pour cela il faudra attendre l'épreuve de conduite !

Peu importe notre avis ou le vôtre, si vous passez l'examen après le 2 mai 2016 vous devrez être formé à ces nouveaux contenu. Commencez à réviser dès maintenant qu'importe si vous trouvez le contenu pertinent ou non, vous serez obligé de répondre correctement à ces nouvelles questions pour obtenir votre code de la route et passer à l'épreuve de conduite !

OU TROUVER LES NOUVELLES QUESTIONS DE CODE DE LA ROUTE 2016 :

- Nouvelles questions écrites : Sur passetoncode.fr gratuitement – Dans votre auto-école. Chez certains éditeurs de site d’entrainement au code de la route.

- Nouvelles questions vidéos : Prochainement sur notre compte youtube. Dans votre auto-école. ici et . Chez certains éditeurs comme EDISER ou Codes Rousseau.

Date de mise en place :

- 2 mai 2016 : Nouvel examen du code de la route.

- Début Juin 2016: Nouveaux Centres d'examen. Prix d'inscription prévu : 30 €.

Bavardez sur l'article : Réforme du code de la route 2016

Code

Code de la route 100% gratuit !

Créez votre compte en 2 min et testez vos connaissances du code de la route